A l’issue d’une formation, l’employeur peut souhaiter évaluer les connaissances acquises par le salarié. Dans ce cas, le salarié doit être expressément et préalablement informé des méthodes et techniques d’évaluation professionnelle mises en œuvre à son égard (C. trav., art. L. 1222-3).

Toutes les méthodes d’évaluation peuvent être utilisées : QCM à remplir, mémoire à rendre, entretien professionnel… Les résultats obtenus doivent rester confidentiels et être accessibles au salarié. Ils devraient, en principe, lui être remis lors d’un entretien.

Si toutes les conditions sont remplies, le salarié est tenu de se soumettre à cette évaluation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *